Veste Lupin de Deer&Doe

Pour finir cette série sur la collection d’été des patrons Deer&Doe, voici la veste Lupin ou plutôt les vestes ! J’ai fait deux versions de cette veste Lupin mais qui sont suffisamment différentes pour que je les utilise régulièrement l’une et l’autre.

Le look de la veste très sympa, moderne tout ayant un petit air rétro comme j’aime. Ce modèle complète bien ma garde-robe et va très bien avec mes robes cintrées et jupes taille haute. Le montage se fait très bien et les explications très claires, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières : les poches passepoilées se font très bien, et la doublure est très facile et rapide à poser (pas de couture main !

1ère version

Dès que j’ai vu le modèle de veste Lupin, j’ai eu une idée très précise de ce que je voulais pour la mienne : une version grise ardoise en suédine. Mais trouver une suédine suffisamment épaisse pour faire une veste sans l’être trop non plus (ce n’est pas un canapé !) ne s’est pas avéré être une tâche facile… n’ayant pas trouvé mon bonheur sur Bordeaux, j’ai profité d’une virée sur Paris pour aller faire une razzia quelques emplettes du côté de Montmartre/Barbès. Même là j’ai eu un peu de mal à trouver ce que je cherchais (c’est toujours plus difficile quand on a une idée bien précise en tête, ou alors c’est parce que je suis difficile…), j’ai quand même fini par trouver chez Sacrés coupons. J’ai aussi pris une doublure que j’adore chez Tissus Reine : un satin à motifs géométriques rouge, blanc et gris qui va parfaitement avec la veste.

lupin-1-2

La suédine s’est avérée moins compliquée à coudre que ce que j’imaginais. En effet, j’avais peur que ça ne glisse pas bien sous le pied de machine à coudre notamment lors des surpiqûres mais ce ne fût dans l’ensemble pas le cas, le seul moment où j’ai eu un peu de mal c’est quand j’ai surpiqué les bracelets de manches. Le seul reproche que je pourrais faire au tissu c’est qu’il manque un tout petit peu de souplesse ce qui me génère deux (petits) soucis :

  • les pans de devant ont tendance à se rabattre et du coup à fermer la veste,
  • les bracelets de manches un peu serrés combinés avec la rigidité de mon tissu et mes articulations solides m’obligent à forcer très légèrement pour passer mes mains : je mets donc un peu plus de temps pour enlever la veste !

Mais j’ai remarqué qu’à force d’avoir porté la veste la suédine s’assouplit et que maintenant les pans restent plus volontiers dans la bonne position et que j’ai moins de mal à passer mes mains !

lupin-1-4

La doublure satinée a été un peu plus casse pied à couper puis à poser (eh oui le satin ça glisse…), autre petit bémol c’est n’est pas très respirant donc quand il fait un peu chaud on a tout de suite tendance à transpirer dedans… et comme en plus j’avais du mal à l’enlever…

En suivant tableau de mesures Deer & Doe j’ai cousu une taille 38 et du 36 à la taille, j’ai rajouté 3cm de longueur et 2cm aux manches. Grâce à ces modifications, la veste est plutôt bien ajustée sauf pour les bracelets de manches un peu trop serrés et pour la longueur des manches que je trouve un poil trop courtes.

Je suis très contente de ma petite veste, tellement que j’ai voulu en faire une seconde !

2ème version

J’ai eu l’inspiration « couturesque » de cette deuxième version lorsque que je cherchais de quoi compléter mon panier sur le site SuperBison afin d’avoir les frais de port offerts (ça me déculpabilise), je suis tombée par hasard sur un matelassé losange rose poudré. Je n’avais jamais cousu de matelassé, je mets rarement du rose poudré mais mon ‘génie’ de l’assemblage matière/couleur/modèle a frappé et l’idée d’une veste a fait tilt (je me suis rendue compte a posteriori que j’ai surtout été inspirée un des modèles de présentation du patron Lupin).

J’ai appliqué les mêmes modifications que pour la première en rajoutant juste 1cm supplémentaire aux manches et en élargissant d’un iota les bracelets de manches ce dont j’aurais pu m’abstenir car le matelassé est plus souple et même un peu extensible.

lupin-2-6

Là où mon génie de l’inspiration a été moins bien inspiré c’est quand j’ai choisi du gris pour la doublure…  ça va bien ensemble mais la couleur du matelassé étant très pâle, la teinte change légèrement lorsque l’on met la doublure derrière. Je ne m’en suis rendue qu’en l’essayant car on voit surtout la différence avec les pans de devant et la parmenture dos qui, eux, sont ne sont pas doublés avec le gris !

lupin-2-2

lupin-2-3

Au final je suis très satisfaite de cette seconde veste donc le couleur – un peu salissante je l’avoue- et la matière me change de mes habitudes, ce qui me fait du bien !

Patron/modèle Veste Lupin de Deer & Doe, 14€
Taille + modif Taille 38 et 36 à la taille, + 3cm de longueur, +2cm(V1)/3cm (V2) aux manches
Tissus prix V1 : 1.8m de suèdine gris taupe, Sacrés Coupons
1.8m de doublure à motifs géométriques, Tissus Reine
28€V2 : 1.5m de matelassé rose poudré, Super Bison
1.5m de doublure grise, Mondial Tissus
29€
Fournitures Entoilage
Appréciation  Petite veste originale, jolie et simple à réaliser

Merci à vous (d’avoir lu ce long post) et à très vite !

Merci à France pour les photos prises dans le parc Majolan à Blanquefort